Lancement du Carême …

Une première à l’internat : le lundi de la rentrée après le congé de carnaval, tout l’internat s’est réuni dans la salle des fêtes éclairée de nombreuses bougies, pour « le lancement du carême » … Après avoir rejoint la salle en suivant les jeunes qui portaient des torches et en chantant « dans nos obscurités…. », dans un climat recueilli, des jeunes ont expliqué aux autres ce qu’était le carême, avec l’aide de Sr Anne et de Sr Marthe. Il y a eu un temps de prière et le choix d’aider par le « traditionnel bol de riz du mardi » un orphelinat au Congo dont s’occupe la tante de deux internes et un resto du cœur connu par une autre interne.
Pour ne pas mettre l’accent que sur l’aspect solidarité mais aussi sur celui de la prière, il a été proposé aux enfants et aux jeunes qui le souhaitent de vivre deux courts temps de prière chaque semaine (en plus du Partage de la parole) et … il y a eu foule chaque lundi et chaque jeudi au temps offert aux primaires et toujours du monde aussi aux temps proposé aux secondaires ! Parmi ceux-ci, plusieurs ont même demandé que cela continue toute l’année !...

… et clôture du Carême !
Dans le cadre de la « Semaine Missionnaire » de l’Unité pastorale Père Damien, nous avons bénéficié d’une « visite missionnaire » de plusieurs membres de la communauté de l’Emmanuel, le dernier mercredi du trimestre.
Ce fut un moment d’écoute et de partage mutuel, puisqu’ils ont laissé parler les jeunes et les enfants, en même temps qu’ils donnaient le témoignage de leur vie.
Leur groupe était composé de neuf séminaristes, d’un prêtre et d’une dame. Tous remplis d’un grand désir de nous aider à mieux connaître et mieux aimer le Seigneur.
Les internes étaient divisés en trois groupes selon leur âge et, dans tous les groupes, il y a eu bien des questions sur Dieu, la vie, les différentes confessions de foi … Ce fut un moment très enrichissant pour tous.
Est venu ensuite un moment de jeux libres dans la cour où, selon les goûts, certains se sont donnés à cœur joie au foot, au basket ou à de longues discussions théologiques. Le tout suivi d’un délicieux barbecue pour la joie de tous les estomacs qui commençaient à crier famine !
Ce qu’il nous reste de cette belle rencontre, c’est sans doute l’ouverture d’esprit des uns et des autres. Nous pouvons aimer Dieu et nos semblables quelle que soit notre confession religieuse. Nous sommes tous enfants bien-aimés de Dieu notre Père !  

Sr Marthe